Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 Zoom au survol de l'image

SAINT-NECTAIRE
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63710 - Population : 750 h. (environ)
Altitudes moyennes : ▼ 390 m. ~ ▲ 742 m.
Habitants : les
Saint-Nectairiens et les Saint-Nectairiennes
Mairie :
04 73 88 50 41

 
Zoom au survol des images
 
• LA VILLE


Kiosque du Parc

■ Deux localités sont réunies sous ce nom: la station thermale de Saint-Nectaire le Bas, qui s'étire sur 2 km dans une vallée verdoyante, et le vieux village de Saint-Nectaire le Haut que domine sa magnifique église. Le mont Cornadore, qui porte Saint-Nectaire et dont le nom signifie « réservoir des eaux », était habité dès l'époque celtique. Les Romains y établissent des thermes. Au Moyen Âge s'établit un prieuré bénédictin dépendant de l'abbaye de la Chaise-Dieu; un château, dont il ne reste plus trace, s'élève également sur la butte.

Il est habité par la glorieuse famille de Saint-Nectaire, dont la principale illustration fut une femme, Madeleine de Saint-Nectaire, veuve de bonne heure, jeune, belle et vertueuse, toujours suivie de soixante hommes à cheval; elle prend parti pour les protestants dans les guerres de Religion, bat le lieutenant du roi en Haute-Auvergne, et finit par le tuer de sa propre main.

Le nom de "Saint-Nectaire" s'applique aussi à un fromage bien connu, laitier ou fermier, fabriqué depuis des siècles dans une zone déterminée des départements du Cantal et du Puy-de-Dôme.

SAINT-NECTAIRE LE HAUT

■ Église Saint-Nectaire


Illumination

Cet édifice construit vers 1160 relève de l'art roman auvergnat. Il occupe un très beau site en bordure des monts Dore. Il fut élevé en l'honneur de saint Nectaire, le compagnon de Saint-Austremoine. Les moines de la Chaise-Dieu en furent les premiers desservants. Les dégâts qu'il subit pendant la Convention nécessitèrent une réfection très importante (clocher, tours, façade Ouest) en 1875. Pour jouir d'une belle vue sur cette église, gagner le chemin de la Parre.

Marchidial

- belle croix en pierre du XVème siècle.
- de l'esplanade, belle vue sur le puy de Châteauneuf, le château de Murol, la chaîne des monts Dore et le puy d' Éraigne.

■ Grottes du Cornadore

- Les Romains y édifièrent des thermes. La visite permet de découvrir l'origine de l'eau thermale, ses utilisations médicales et ses propriétés pétrifiantes.

Maison du saint-nectaire

- Un montage vidéo explique l'origine du fromage saint-nectaire fermier (comment il se retrouva sur la table du roi de France), sa fabrication, son affinage. Cave témoin et dégustation en fin de visite.

Puy de Châteauneuf

- A une demi-heure à pied (aller-retour). Montée assez dure. Emprunter la rue montante devant l'église. Prendre ensuite à gauche un sentier rocailleux.  Il conduit au sommet du puy (altitude 934m.) ; vue sur les monts Dore. Le flanc de la montagne est creusé de neuf grottes qui furent probablement habitées, comme celles de Jonas, dès la préhistoire puis ensuite utilisées au Moyen-âge.

• SAINT-NECTAIRE LE BAS


La région de Saint-Nectaire compte
six dolmens et 2 menhirs, ci-dessus
celui du parc
.

La ville thermale, qui aligne ses boutiques le long de la D 996, possède plus de quarante sources. Leurs eaux jaillissent à des températures allant de 8 à 56°. Ses installations de cure se groupent dans le moderne établissement thermal des Gravières. Les eaux sont utilisées pour soigner les affections rénales et métaboliques.

Fontaines pétrifiantes
- L'eau jaillit à plus de 50° de failles volcaniques. Depuis 1821, sept générations d'une même  famille ont développé la technique de pétrification, transformant l'incrustation sur moulage en véritable métier d'art.

Dolmen
- Il est situé dans la partie haute du parc.

Puy d'Éraigne
- Demi-heure à pied A/R. Sentier rocailleux, très pénible, qui se détache à gauche de la route de Sapchat (D150). Du sommet (alt. 895 m), belle vue sur les monts Dore.

 

           24.08.2015

___