Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

JARDIN BOTANIQUE DE LA CHARME

10, Rue de la Charme
63000 - Clermont-Ferrand
 

Dates et horaires d'ouverture en fonction des saisons
___

Tous les jours de 8h à 17h,
fermé les week-end et jours fériés du 1er novembre au 1er avril
Durée de la visite : 1 h 30 - Entrée libre et gratuite
Renseignements :
04 73 42 68 42

 

Zoom au survol des images

 

Jardin botanique à vocation scientifique destiné à faire découvrir à tous les publics
le monde des plantes et sa diversité
...

Ce jardin botanique, d'une superficie de 10.000 m², à une altitude de 350 m; il se compose une collection de 2800 espèces différentes de plantes, présentées de plusieurs manières : une collection systématique, (ou botanique), les plantes y sont classées par familles, une collection d'arbres d'alignement et d'arbustes d'ornement, une collection de plantes vivaces, un jardin écologique avec fougeraie, bassin et plantes de tourbière, un jardin à thèmes avec des plantes médicinales, aromatiques, alimentaires, toxiques, tinctoriales, mellifères, un jardin des 5 sens, etc..., un fructicetum, ou collection fruitière avec les différentes essences fruitières cultivées sous notre climat, (en cours de rénovation), un jardin d'essais de plantes en expositions saisonnières, dont une magnifique collection de tulipes, et une serre d'acclimatation (en construction).

Une graineterie sert à la conservation de 2000 échantillons des graines des espèces du jardin

• HISTORIQUE

L'idée d'un jardin botanique à Clermont-Ferrand naquit en 1745 sur l'initiative du collège de médecine de Clermont, en vue d'un enseignement, mais il fallut attendre 1781 pour que le premier jardin botanique s'installe le long de la rue Bansac, sous la direction de L'abbé Delarbre.

Entre 1786 et 1791, à la suite de bouleversements politiques, le jardin subit des transformations et deux déplacements. Le 6 frimaire (1) de l'an II (2), le jardin prit place dans la moitié nord de l'actuel jardin Lecoq. En 1798, l'abbé Lacoste se vit attribuer la chaire d'histoire naturelle et prend en 1807 la direction du jardin botanique, à la suite de la mort de son ami l'abbé Delarbre.

En 1826, l'abbé Lacoste décédé fut remplacé par Henri Lecoq qui redonna un nouvel élan au jardin, il réorganisa celui-ci, redessina un nouveau plan. En 1920, le jardin fut transféré de l'autre côté de la rue Vercingétorix, remplacé par une roseraie. Enfin, en 1972, le jardin botanique prit sa place actuelle. En 2011 et 2012, de nouvelles serres ont été construites...

• LES PLANTATIONS *

Lieu de conservation de la diversité naturelle, d’espèces originaires du monde entier étiquetées en latin, langue universelle nous permettant d’échanger avec d’autres pays. Les exigences des plantes sont compatibles avec les conditions climatiques de notre région, les espèces sensibles au froid sont abritées durant l’hiver en serre froide, d’autres sont couvertes de paille ou de feuilles. La collection se compose de plantes annuelles qui ne vivent qu’un an (ex. : pétunia), bisannuelles, qui vivent sur deux ans (ex. : giroflée), vivaces, qui vivent plusieurs années (ex. : pissenlit), d’arbustes et d’arbres, connus ou non, communs ou rares et protégés, mais ayant un intérêt certain par leur caractère ethnobotanique.

Collection arbustive

Ce sont des présentations de végétaux pouvant être taillés en haie (thuya, cyprès, aubépine) , d’arbres d’alignement (frênes, tilleuls, érables) ainsi que des arbustes de grande et de petite taille (forsythia, fuchsia, buddleia). Ligneux connus ou non servent à la reconnaissance pour les élèves des écoles d’horticulture mais aussi à influencer le choix des visiteurs quant à leurs plantations personnelles. Possible est également la démonstration de taille.

Plate-bande de vivaces et de grimpantes

Appelée aussi mixed-border, ce mélange de petits massifs de plantes vivaces est ornemental. Les végétaux sont placés suivant leur hauteur, avec les plus hauts sur la partie arrière, en dégradé jusqu’à l’avant avec les plus bas et tapissant. Les massifs se suivent de façon à ce qu’il y ait un échelonnement des floraisons tout au long de l’année dans la plate-bande, ainsi qu’une variété et une harmonie dans les couleurs. La plate-bande est mise en valeur par une série de plantes grimpantes sur le mur à l’arrière.

Le fructicetum

Cette collection fruitière ou verger conservatoire est planté d’une centaine de taxa d’arbres fruitiers connus ou plus rares. Il permet de vulgariser, de conserver les variétés les plus intéressantes mais aussi d’éduquer apprentis, stagiaires et associations à la taille fruitière. La collection est présentée dans les différentes formes de culture employées : plein vent, pyramide, palmettes verrier, croisillons lyonnais, cordons horizontaux, doubles U, pergolas et treille.

Le jardin d’essais et de conifères

Le jardin présente de nouvelles variétés de plantes annuelles, bisannuelles, bulbes et vivaces ainsi que quelques arbustes. Ces plantes sont ainsi mises en essai afin de surveiller leur qualités de fleurissement, leur tenue aux maladies, à l’environnement et aux conditions climatiques, afin d’éventuellement les utiliser dans les plantations en ville. Une belle collection de plusieurs centaines de taxa de conifères ornent les plates-bandes. Un bel échantillon de genres, d’espèces et de cultivars pyramidaux, colonnaires, rampants, pleureurs, etc… de teintes bleutées, dorées ou vertes on été judicieusement assorties...

• LES THÈMES

- Les plantes industrielles sont celles qui sont cultivées à grande échelle, ainsi que celles donnant des fibres textiles.
- Les plantes colorantes ou tinctoriales.
- Les plantes odoriférantes, souvent utilisées pour les parfums.
- Les fourragères graminées, composant nos prairies.
- Les fourragères légumineuses.
- Les plantes toxiques.
- Les plantes mellifères que les abeilles préfèrent butiner pour faire leur miel.
- Les plantes médicinales, où l’étiquetage précise les parties utilisées et leurs propriétés.
- Les plantes aromatiques, servant à parfumer les aliments.
- Les plantes alimentaires ou potagères d’origine sauvage, suivies d’un potager tracé et planté à la française.
- Les plantes rares et protégées faisant l’objet d’une protection particulière
- Le tout étant mis en valeur par une collection de plantes grimpantes annuelles et vivaces et se rapportant autant que possible au thème placé devant.
- Des carrés plantés de céréales agrémentés de plantes messicoles, ainsi que d’une rizière complètent les thèmes...

• ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Sanitaires,
• Ateliers enfants, ateliers jardin,
• Animations pédagogiques,
• Pelouses accessibles au public,
• Chiens tenus en laisse acceptés,
• Parking aménagé gratuit,
• Collections...

• ACCÈS & LIAISONS

BusLigne T2C n°9, arrêt Kennedy,
Bus     Tram : A - Arrêt Hôtel de Ville Accueil de l'Hôtel de Ville ouvert du lundi au vendredi de 8h15 à 17h45 et le samedi matin de 9h à 12h.

 

(1) - Le mois de frimaire était le troisième mois du calendrier républicain français.
(2) - L’an II du calendrier républicain, correspond aux années 1793 et 1794 du calendrier grégorien. Le calendrier entre en vigueur à partir du 6 octobre 1793 (15 vendémiaire II), au lendemain de la date du décret l’instituant, l'année se termine le 21 septembre 1794.

* Source : ville de Clermont-Ferrand

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Clermont-Ferrand


• La ville de Clermont-Ferrand --► 
• Découverte des jardins de Clermont-Ferrand --► 
• Édifices religieux majeurs --► 
• Le Centre Européen du volcanisme --► 
• Il était une fois un volcan --► 
• Les caves sous les pavés de Clermont-Ferrand --► 

           04.08.2016

 

___