Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

BEAUMONT
Ville du département du Puy-de-Dôme

Code Postal : 63110 - Population : 11 157 h. (environ)
Altitudes moyennes : 321 m. - 518 m.
Habitants : les Beaumontois et les Beaumontoises
Mairie04 73 28 88 09

 

Zoom au survol des images

         


Avec plus de 11 000 habitants, quatrième commune de l’agglomération clermontoise par sa population, la ville de Beaumont dispose d’un territoire restreint (401 hectares) et, hormis les espaces verts dédiés, largement urbanisé. Elle se situe dans la toute première couronne de la ville centre, Clermont-Ferrand, dont elle est limitrophe. Elle est complètement intégrée dans le périmètre urbain et relativement dense de la métropole auvergnate. Elle fait partie de la communauté d’agglomération Clermont Communauté, qui regroupe vingt et une communes du département du Puy-de-Dôme.

Les villages limitrophes sont : Beaumont : Clermont-Ferrand au nord, Aubière à l’est, Romagnat au sud et Ceyrat à l’ouest.

 

 

HISTOIRE

Le nom de Beaumont vient du latin Bellus Mons qui signifie Le Beau Mont. Cette appellation apparaît dans les chartes dès 1124. Beaumont fut jusqu’à la Révolution, le siège d’une importante abbaye de religieuses bénédictines fondée au VIIème siècle. L’abbesse nommait le curé, possédait la seigneurie du lieu et percevait les redevances féodales. En 1790, au moment de sa dissolution, le couvent comptait 11 religieuses. Des pierres tombales de mères abbesses existent encore dans l’église paroissiale. Beaumont possède deux églises, l’église paroissiale (XIIème siècle), ancienne église des Bénédictines, qui était autrefois entourée par le cimetière et l’ancienne église romane Notre –Dame de la Rivière, ou « église basse (XIème siècle) qui fut église paroissiale jusqu’en 1934.
Au XVIème siècle, époque des Guerres de Religion, la région de Clermont fut le théâtre de luttes assez vives entre Catholiques et Protestants. De cette époque, date l’enceinte fortifiée de Beaumont, dont subsistent encore une porte et une partie des murailles.
A la révolution, le couvent des Bénédictines fut vendu comme bien national. Beaumont fut alors chef-lieu de canton, de 1790 à 1800. Elle l’est de nouveau depuis 1985. Longtemps bourg rural, habité par une population de vignerons, Beaumont devint au XXème siècle une localité résidentielle, dont les habitants travaillent souvent à Clermont-Ferrand et dans les environs. A noter sur le territoire communal, une zone d’activité artisanale (zone de l’Artière), gérée par Clermont Communauté, et un important hôpital privé La Châtaigneraie, en pointe dans de nombreuses spécialités..

Préhistoire

Le site de Beaumont fut occupé dès le Néolithique. Des fouilles réalisées en 2002 ont montré l'existence d'agriculteurs sédentarisées. Il a été trouvé l'emplacement de douze bâtiments, quatre cabanes, neuf enclos, une palissade, une aire de stockage de denrées comestibles, une aire foyère de production et de consommation et un espace funéraire. Des fouilles de 2004 ont mis en évidence une aire d'activités comportant des bâtiments et des fosses à côté des premières fouilles.

Période gallo-romaine

Il a été mis en évidence la présence de village à côté de la rivière Artière. Elle fut construite dans la première moitié du Ier siècle et abandonnée à la fin du IVème siècle.

Moyen Âge

Le comte d'Auvergne fonda une abbaye bénédictine pour femmes, probablement à la fin du VIIème siècle ou au début du VIIIème siècle. Cette abbaye connut son apogée à la fin du XIIIème siècle et au milieu du XIVème siècle sous l'impulsion de l'abbesse Ayceline (†1335). La communauté fut dissoute pendant la Révolution française.

Époque moderne

Le 4 septembre 1764, un orage ravagea Beaumont, Ceyrat, Romagnat et Aubière. Le lit de la rivière Artière déborda et on dénombra un beaumontois noyé et 158 autres eurent leurs terres ravagées.

Période contemporaine

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Bourg-Montagne. Elle fut également chef-lieu du canton de sa création pendant la Révolution jusqu'en 1801 avant qu'elle ne devienne commune simple rattachée au canton de Clermont-Ferrand sud-ouest jusqu'en 1982, avant de redevenir chef-lieu de son propre canton avec deux autres communes, par un décret de 1982, puis bureau centralisateur à la suite du redécoupage des cantons de 2014 (le périmètre de ce canton n'étant pas modifié).

Au XXème siècle, Beaumont abandonna progressivement le statut de commune rurale pour devenir ville résidentielle. Elle connut toutefois entre les années 1920 et les années 1960, de graves pénuries d'eau potable. L'urbanisation de la commune s'accéléra dès 1963, sans tenir compte du risque d'inondation.

Dans les années 1990, un projet de pénétrante passant dans Beaumont fut élaboré, cette pénétrante aurait eu pour but d'améliorer les conditions d'accès à Beaumont et au sud de Clermont-Ferrand. D'un coût de 200 millions de francs aux conditions économiques de janvier 1997, la réalisation de cette pénétrante, en surface, aurait eu pour conséquence une aggravation de la pollution et une dégradation des conditions de transport des modes doux (piétons et cyclistes). Plus récemment, la commune a réaménagé la rue Alexandre-Varenne puis les alentours de l'hôtel de ville, par la reconstruction du bâtiment qui fut inauguré le 27 septembre 2013.

LOISIRS

LE TREMPLIN

Ouvert en 2011, le Tremplin est un outil au service du développement des artistes émergents dans le domaine des musiques actuelles amplifiées. Avec ses deux studios de répétition et son espace scénique entièrement équipés (son, lumière, vidéo), il permet un travail qui va de la répétition à la diffusion. Le Tremplin dispose d’un hall d’exposition équipé d’un bar, de deux loges et d’un espace cattering pour le confort du public et des artistes. La salle principale peut alterner, grâce à un gradin modulable, une configuration assise et debout et passer ainsi d’une capacité de 260 à 500 places. L’équipement est ouvert à tout groupe sans distinction de style et de niveau, dans le cadre d’un projet d’accompagnement élaboré conjointement entre les musiciens et Frédéric Roz, son directeur titulaire du diplôme d’état d’enseignant spécialisé en Musiques Actuelles Amplifiées.

Lieu de création et d’émulation, le Tremplin fait donc la part belle à des projets novateurs et ambitieux avec une grande diversité d’esthétiques des musiques actuelles amplifiées (rock, chanson, électro, pop, folk…). Au cœur d’une agglomération reconnue nationalement pour son effervescence musicale, le Tremplin se positionne comme le chaînon manquant des musiques actuelles amplifiées permettant de faire le lien entre les quelques lieux de répétition existants et l’importante scène de musiques actuelle locale, La Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand).

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE

Pour la 34ème édition des Journées européennes du Patrimoine, les 16 et 17 septembre, la ville de Beaumont participera en proposant durant ces deux jours, des manifestations gratuites ouvertes à tous.

Le samedi 16 et dimanche 17 septembre, se tiendra, à l’église Notre-Dame de la Rivière, classée monument historique, une exposition sur les Ruchers Auvergnats et d’autres régions françaises. Deux thèmes seront évoqués par des spécialistes sous forme de conférences :
- Histoire et évolution de l’apiculture traditionnelle de la cueillette des rayons sauvages jusqu’à la production de miel dans les ruches à cadres.
- Spécificités du patrimoine apicole Auvergnat et plus particulièrement les ruches placards et les pigeonniers ruchers.

■ Samedi 16 septembre à 18 h

A l’église Notre Dame de la Rivière, une pause musicale et mozartienne sera proposée par l’association "Il était une Voix" (Francis Got). Solos, duos et trio extraits des Noces de Figaro, Cosi fan tutte, l’Enlèvement au Sérail, la Flûte enchantée et Don Giovanni (durée 30 minutes). Avec : Christel Bosc, soprano - Christèle Houlmann, soprano - Francis Got, baryton - Han Jun Ducros, piano.

■ Dimanche 17 septembre

Le club Auvergne Anciennes Automobiles Sportives les 3 A.S qui regroupe des possesseurs et passionnés de véhicules à caractère sportif des années 60 à 86 organise dans le cadre des Journées du Patrimoine, sa XVIème sortie dans le Forez. Cette année, elle prendra son départ à 10h de Beaumont depuis la place du 8 Mai pour une arrivée à Saint Ferréol des Côtes et le parcours sera l’occasion de découvrir de toutes petites routes champêtres et de visiter des sites architecturaux. Les Beaumontois pourront dès 9 h admirer les voitures exposées sur le parking de la place.

PATRIMOINE RELIGIEUX

- Église Saint-Pierre de Beaumont de style roman, elle a été construite entre 1060 et 1090. Le clocher roman fut détruit en 1793 et reconstruit en 1826. L'église communiquait avec le cloître de l'abbaye bénédictine. Sa fondation est extrêmement ancienne, attestée par la présence d'un chapiteau mérovingien et d'autres qui sont carolingiens. Elle a une architecture de type basilicale35. Après la Révolution, le cloître et les bâtiments de l'abbaye ont été modifiés et transformés en habitation.

- Église Notre-Dame de la Rivière : construite entre la fin du XIème et le début du XIIème siècle, elle a été fortement remaniée au cours de l'histoire. Désormais elle sert de lieu d'exposition.

- Oratoire de l'agneau (1855, chapelle néogothique).

- Église Jean-Marie Vianney (1960).

JUMELAGE

• Bopfingen (Bade-Wurtemberg en Allemagne) depuis 1989
• Russi (près de Ravenne dans la région d'Émilie-Romagne en Italie) depuis 2004.

PERSONNALITÉS

• Alexandre Bouchet (né à Beaumont, 1876), général français, pionnier de l'aviation militaire
• Audrey Tautou (née à Beaumont, 1976), mannequin et actrice.
• Roger Fournier (décédé à Beaumont, 1967), sénateur.

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• La ville de Clermont-Ferrand

___

Pour votre séjour dans le département du Puy-de-Dôme, Auvergne Centre France vous accompagne dans le choix de votre hébergement !...