Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux

Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

GANNAT
Ville du département de l'Allier

Code Postal : 03800 - Population : 5900 h. (environ)
Altitudes moyennes : 312 m. - 547 m.
Habitants : les Cussetois et les Cussetoises
Mairie Téléphone04 70 90 00 50

 

Zoom au survol des images

   

HISTOIRE

■ Gannat est une ville antique à l'extrémité septentrionale de la plaine de la Limagne. Ses habitants, qui relevaient de la tribu des Arvernes, prirent part à la lutte de Vercingétorix contre César. La ville se situait alors à l'emplacement de l'église Saint-Étienne. Du temple païen érigé à cet endroit, il reste des débris de colonnes et la très belle statue du Dieu Sucullus. A partir de l'an mille, Gannat se transporta à l'emplacement actuel de la ville qui a conservé son aspect médiéval. Il suffit de citer l'église Sainte-Croix, le château forteresse des sires de Bourbon et les vieilles rues. De la période classique, subsiste le couvent des Capucins, une partie de la maison de retraite médicalisée et le couvent des religieuses de Notre-Dame... La ville de Gannat est réputée pour son Festival de Folklore "Les Cultures du Monde", son site paléontologique et son évangéliaire; elle est aussi un site stratégique de développement dans l'Allier.

LA VILLE DE NOS JOURS

Située à la frontière des pays d'Oc et d'Oil, Gannat fait preuve d’un dynamisme étonnant, dont les fleurons sont sans aucun doute le festival international Les Cultures du Monde et "Paléopolis, la colline aux Dinosaures". Les Cultures du Monde, à la fin du mois de juillet, est un festival où se mêlent les coutumes, les danses, l’artisanat, les traditions des 4 coins de la planète. On peut assister au défilé et ainsi découvrir une grande palette d’artistes, musiciens, danseurs venus du monde entier; des dégustations de spécialités culinaires à la Maison des Cultures et Traditions sont également proposées.
Gannat est une ville très importante pour la paléontologie, elle semble avoir été un véritable cimetière pour les animaux préhistoriques (23 millions d’années). Les études sur les faunes fossiles de l'oligocène et le miocène inférieur de la région ont une portée non seulement auvergnate ou bourbonnaise mais surtout française, européenne et internationale. Le nouveau parc "Paléopolis" dévoile tous les secrets de la paléontologie.
La visite de la ville propose la découverte du Musée des Portes Occitanes d’Yves Machelon, installé dans le château qui était par le passé une prison. Vous y découvrirez une ancienne cuisine bourbonnaise, des dentelles, une collection de violons, un espace d’arts et traditions populaires.

LE CHÂTEAU DE GANNAT

A la fin du XIIème siècle, le château à motte, situé sur l'actuelle place Sainte-Croix fut abandonné et le château actuel fut édifié faisant ainsi barrage aux comtes d'Auvergne. Il s'agit d'un château-fort de plaine, à la silhouette du château du midi de la France, entouré de larges fossés qu'un pont levis franchissait au sud. Endommagé par les troupes anglaises au XVème siècle, il fut restauré tout comme les fortifications de la ville qui prirent leur forme définitive. En 1527, Gannat passa à la couronne royale, comme le Bourbonnais. Le château devint prison fin XVIème siècle. On commença la démolition des remparts en 1754. En 1926, la maison d'arrêt ferma et devint manufacture de couture et de bonneterie. Refuge pour les espagnols chassés par la guerre civile et les belges durant la seconde Guerre Mondiale, de nouveau prison par décision du gouvernement de Vichy, le château fut acheté par la municipalité Machelon et devint musée en 1971.  

SPORTS ET LOISIRS A PROXIMITÉ

La rivière "Sioule" et ses célèbres gorges où se pratiquent pêche et canoë kayak.
Le Mayet d'École (5 mn. de Gannat) : vélo rail de la Sioule.

ÉQUIPEMENTS SPORTIFS

- 1 piscine
- 1 gymnase
- 2 stades
- 5 courts de tennis
- 1 centre équestre
- 2 terrains de sports

PERSONNALITÉS LIÉES A LA VILLE

• Sandrine Bonnaire : actrice française.
• Antoine Cariol, révolutionnaire gannatois, qui fut chargé de l'application autour de Gannat de la loi du 12 pluviôse an II (31 janvier 1794) sur la destruction des signes de féodalité.
• Noël Chomel (1633-1712) : homme de lettres, auteur du Dictionnaire œconomique.
• Gabriel Delarue (1846-1905) : médecin né à Gannat, devenu maire de Gannat en 1888, député de l'Allier de 1893 à sa mort. Il légua sa fortune à la ville et aux hospices de Gannat. Une avenue et le jardin public de Gannat portent son nom.
• François Escuillié : paléontologue, fondateur de Rhinopolis.
• Monseigneur François de Fontanges (1744-1806) : évêque de Nancy de 1783 à 1787, archevêque de Bourges de 1787 à 1788, archevêque de Toulouse de 1788 à 1801, évêque d'Autun de 1802 à 1806.
• Calixte Moulin (décédé en 1911), apiculteur, bienfaiteur de la commune. Il a donné la tour qui porte son nom, reste des anciens remparts, près du Champ de foire, ainsi qu'un legs qui a permis la construction du marché couvert en 1913.
• Jean Roche : fondateur du "Festival des Cultures du Monde".
• Amable Villiet dit Villiet-Marcillat (1792-1863), poète né à Ébreuil et mort à Gannat, auteur de fables et de poésies lyriques. Il vécut à Gannat, où il était secrétaire de la sous-préfecture.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Gannat


• Promenade dans la ville de Gannat
• Le Musée de la paléontologie "Paleopolis" à Gannat
• Le Musée des trésors des portes Occitanes à Gannat

Mais aussi...

• L'Église Sainte-Croix (centre ville)
• L'Église romane Saint-Étienne (faubourg Saint-Étienne)
• Le Musée municipal Yves-Machelon : la pièce la plus remarquable est l'évangéliaire de Gannat, manuscrit enluminé datant du dernier quart du ixe siècle venant du trésor de Sainte-Croix. On peut y voir aussi une stèle gallo-romaine représentant Sucellus, le dieu au maillet.
• La Chapelle Sainte-Procule (patronne de Gannat), à l'ouest de la ville dans le vallon du Gouesnant, affluent de l'Andelot (entre Saint-Priest l'Andelot et Gannat, on y accède par un chemin, en 5 mn de marche).
• Le Mont Libre : espace naturel sensible labellisé, sur l'une des collines calcaires dominant la Limagne de Gannat, au sud-ouest de la ville. Il est connu pour les découvertes paléontologiques qui y ont été faites et qui datent du début du Miocène (ère tertiaire) ; à cette époque, le site surplombait un grand lac tropical qui occupait la Limagne bourbonnaise. Aujourd'hui, des espèces animales et végétales rares y sont relevées comme l'Azuré du serpolet (papillon) ou l'Aster amelle (marguerite sauvage).
• Le Coteau des Chapelles : autre butte calcaire dominant Gannat au nord-ouest de la ville. Ce site est également labellisé comme espace naturel sensible.
• L'ancienne poste,
• La lanterne des morts (fraction du monument aux morts de la guerre de 1870).

___

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...