Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux ► Google plusFacebookFacebook

 

▼Zoom au survol de l'image ▼

CHÂTEAU DE CHÂTEAUGAY
(Puy-de-Dôme)

XVIème siècle
63119 - Châteaugay
 

Dates et horaires des visites
___

Ouvert du 14 juin au 13 septembre de 14 h à 19 h.
Autres périodes
sur rendez-vous 04 73 87 24 35

 

▼ Zoom au survol des images ▼

     

Le château de Châteaugay se dresse au-dessus du village du même nom. Architecture du Moyen-âge et de la Renaissance. Perché sur une éminence basaltique, le bastion, en pierre de Volvic, est dressé en 1381 par Pierre de Giac, chancelier du Roi de France Charles VII, sur les ruines du château de Vigosche. Il est agrandi au XVIème siècle par les Laqueuille, avant d'être vendu comme bien national sous la Révolution.

Le beau donjon carré, en lave, épargné par Richelieu au XVIIème siècle pendant la campagne de démantèlement des châteaux forts auvergnats, est étonnamment bien conservé. Le donjon, entièrement intact, n'a jamais été restauré. Du haut de ses 162 marches, on découvre la Chaîne des Puys, la plaine de la Limagne et Tournoël. Le château a vu se dérouler de sombres affaires, en 1426 Pierre II de Giac empoisonna son épouse, maîtresse de Jean sans Peur.

Pour conserver de ces lieux un plus riant souvenir il n'est que de faire appel au vin de Châteaugay qu'Henri IV, dit-on, tenait en haute estime. Le caveau de Gaycoeur du rez-de-chaussée du donjon, assure vente et dégustation de ce produit typiquement auvergnat.

A la fin du XVème siècle, la famille de Laqueuille devenue propriétaire du château fit agrandir la chapelle, les salles et les fenêtres ; mais le château restait à peu près seul sur la colline, entouré par des douves de 7 mètres et par un mur de soutènement impressionnant à l’Est. Avec la renaissance la cour intérieure fut décorée par une magnifique porte sculptée, par un escalier en pierre et d’autres aménagements contribuant à transformer la forteresse en un séjour de plaisance. En mai 1789 le château fut le siège des rencontres entre le marquis de Lafayette et les marquis de Laqueuille pour préparer les réformes des Etats Généraux et l’abolition des privilèges par les délégués des trois ordres réunis à Riom.

Aujourd'hui le château accueille les manifestations culturelles qui sont organisées sous forme d’expositions d’œuvres d’art. Il permet en outre à ses visiteurs d’admirer son intéressante architecture et de jouir d’une vue sur un ravissant amphithéâtre de collines et de montagnes dominées par le Puy-de-Dôme et sur un terroir fertile semé de vignes exposées au soleil, produisant un vin savoureux particulièrement apprécié.

HISTOIRE EN BREF

• Au Xème siècle, une église existait en ce lieu.
• Au XIIIème siècle, le château appartint à Pons de Vigosche.
• Vers 1276, ses 2 fils, Louis et Guillaume Vigosche, rendirent hommage au Chapitre Cathédrale pour le château.
• Au milieu du XIVème siècle, par mariage le château appartint à la famille Giac.
• Au début du XVème siècle, Pierre Ier de Giac fut chancelier de Louis de Bourbon et de Jean Duc de Berry.
• Pierre Ier de Giac obtint le droit de Haute Justice à Vigoche.
• En 1381, trouvant le château trop rustique, Pierre Ier de Giac le fit reconstruire et le nomma Château Gay.
• En 1384, il obtint du Roi de France l'autorisation d'organiser un marché.
• En 1480, le dernier seigneur Gaic mourut sans héritier. Le château revint au seigneur Laqueille.
• Vers 1790, la famille Laqueuille dépossédée du château celui-ci devint Bien National.

VISITES

• Visites organisées à partir du 1er mai (sur rendez-vous).


Édifice classé au titre des monuments historiques en 1911.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Châteaugay


• La ville de Châteaugay --► 

Mais aussi...

• La Rue des caves : rue bordée de caves creusées directement dans la pépérite, par des prisonniers à l'époque de Napoléon Ier.

           11.10.2017

 

 

___