Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image
 

CHÂTEAU D'ARLEMPDES
(Haute-Loire)

XIIème et XVème siècles

43490 - Arlempdes
Accès : par la RN 88 direction Aubenas

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

Visites libres : ticket et clef à demander à l' hôtel du Manoir
Visites guidées : du 1er juillet au 31 août de 14h à 18h. De mars à octobre sur rendez-vous
Confirmation des dates et des horaires de visites
04 71 57 17 14

Zoom au survol des images
   

■ Ruine majestueuse, le château d'Arlempdes surplombe la Loire du haut d'un éperon rocheux que l'on nommait autrefois "le Grand Rocher". Arlempdes est le premier château de la Loire (du XIIème au XIVème siècle). Il appartint au Vivarais, mais après la Révolution, à la création des départements français, le village d'Arlempdes et l'ensemble du canton de Pradelles furent attribués au département de la Haute-Loire. Grâce à sa position stratégique au sommet du " Grand Rocher ", la forteresse d'Arlempdes fut longtemps réputée imprenable. Aujourd'hui, seule une petite chapelle romane, dédiée à Saint-Jacques, offre un aspect proche de ce qu'était le château autrefois. Il se divisait en deux parties: l'esplanade " Cour d'armes " et le quartier d'habitations composé d'un corps de logis très étendu.
 

HISTOIRE

Charles III de Poitiers devenu baron d’Arlempdes par son alliance avec Anne de Montlaur de la maison d’Arlempdes, y vécut et transforma le château. Sa petite fille, Diane de Poitiers, dame d’Arlempdes, qui influença le roi Henri II, se mira, sans nul doute, du haut des tourelles d’Arlempdes dans la même Loire si limpide où le soir encore, au soleil couchant, comme dans un mirage, les ruines fantastiques d’Arlempdes s’étalent.
1538, un siècle plus tard, le calme d’Arlempdes est troublé par les guerres de religion. Le château tombe entre les mains du fameux Capitaine Huguenot Antoine de Chambenas seigneur du Bouchet. Toute la région fût saccagée. Ce fut le meurtre et le pillage. Le baron de Saint-Vidal, chef des ligueurs, marcha sur Arlempdes pour délivrer le pays mais l’occupant était solidement établi dans cette forteresse naturelle. Finalement, le cadet de Chambenas tomba sous l’épée d’un soldat et les catholiques, avec la Duchesse de Bouillon, dame de la baronnie d’Arlempdes, reprirent possession de ce castel.

Ce fut en 1596, à la demande de Henri de la Tour d’Auvergne, Vicomte de Turenne, Maréchal de France, devenu baron d’Arlempdes, que le roi Henri IV donna à Amiens des lettres de rémission en faveur des habitant d’Arlempdes; souvenir glorieux, si près du caractère des gens du Velay qui aiment les luttes nobles et les échauffourées, souvenirs qui furent colportés de génération en génération pour être traduits un jour par une légende que se rappellent les vieux du pays à propos de la prise d’Arlempdes. C’est ainsi que le cadet de Chambenas eut à différentes reprises, essayé de se faire livrer la place par menaces ou par promesses. Un jour, un de ses émissaires aurait fait passer par une fenêtre du grand portail, près du Calvaire gothique du XVème siècle, un sac plein d’écus au portier qui, ébloui, le prit et s’enfuit en oubliant de refermer la porte derrière lui. Dans le mur de ce portail on distingue encore les trous faits par les balles en plomb tirées du clocher et du château. 1944, l’usure du temps et la main destructive des hommes ont transformé en ruines ce château d’Arlempdes qui a vu passer nombre de serviteurs du pays.

MANIFESTATIONS

Chaque été, le château accueille les "Théâtrales du Velay" (dates variables entre juillet et août). Renseignements au : 04 71 03 89 18

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Bar, Restaurant

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville d'Arlempdes


• La ville d'Arlempdes --► 

Mais aussi...

• L'église romane et l'écomusée (visite les après-midi d'été et, pour les premiers, toute l'année en demandant les clés à l'hôtel Le Manoir),
• Les théâtrales du Velay (en juillet et en août),
• L'envol des montgolfières (première semaine de novembre),
• Les maquettes de Gérard Haon,
• L'atelier de la chapelière dentellière...

           22.10.2016

 

___