Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 Zoom au survol de l'image
 

Musée de l'Aventure Michelin à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

45.88825, 3.13419

MUSÉE DE LA MOTO

101 Rue de l'Ambène
63200 - Riom
Contact : 04 73 63 09 51

 

JOURS ET HEURES DES VISITES
___

A compter du 1er juin 2016
Le Musée est ouvert uniquement sur réservation
Les deuxièmes dimanche du mois de 9 h à 15 h (pour le marché de la moto)

 Zoom au survol des images 

Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin
Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin  

■ Le musée de la moto" André Baster" est un musée de moto qui rassemble 400 véhicules en exposition, de 1900 à 1985, avec un coup de coeur pour les side-cars et les motos 4 cylindres. Un lieu unique en Auvergne !
Situé à Riom (Puy-de-Dôme, Auvergne), le musée A. Baster, véritable univers de la moto, retrace l'évolution des 2 roues de 1905 à 1985.

Cet espace de 2000 m2 dédié à la moto ancienne, restaurée ou dans son jus d'origine, vous présente une collection privée de plus de 400 deux-roues unique en France (motos, side-cars, cyclomoteurs, scooters, vélos). Dans un décor d'exception, ce musée vous plongera dans une ambiance d'époque avec ses affiches, ses plaques émaillées, ses pompes à essence. Davantage qu'une exposition de motos anciennes, le musée vous invite à vous émerveiller devant de multiples petites collections au cœur de la grande. Le musée Baster rend ainsi hommage à tous les deux-roues avec un véritable coup de cœur pour les side-cars et les motos 4 cylindres.

Vous pourrez contempler dans ce musée des motos exceptionnelles comme la Brough Superior SS 100 de 1927, la 1000 Vincent, 750 MV AGUSTA ainsi que la TRAIN, 4 cylindres, de 1930 unique modèle recensé. Passionnés d'italiennes, férus d'anglaises, mordus d'américaines, vous trouverez votre compte parmi d'autres grandes marques de motos françaises. Au-delà d'une concentration de pièces rares et certaines uniques à admirer, ce musée s'adresse à tous, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux. Vous serez enchantés de replonger dans une autre époque en vous promenant au cœur d'une collection touchante de deux-roues populaires qui fait appel à nos souvenirs. Le musée A. Baster est un endroit féerique pour les enfants comme pour les adultes, pour les spécialistes, les amateurs et les curieux, grâce à une mise en scène remarquable.

■ SIDE-CARS

 Zoom au survol des images 

Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin
Aventure Michelin Aventure Michelin Aventure Michelin  

■ HISTORIQUE

L'histoire du Musée A. Baster est indissociable de l'histoire de l'homme qui l'a créé : Guy Baster. Si vous lui posez la question, il vous répondra qu'il est né avec la passion des motos ! C'est à l’âge de 13 ans qu’il acquérit sa première moto : une motobécane 100 cm3 trouvée dans une vielle grange que son père avait achetée à Joze. C’est à cette même époque, qu’il s’inscrivit au club de rugby de Riom, le 15 août 1965 et regardait déjà avec envie la moto de son entraîneur, Raymond Veysset : une G12 CSR matchless 650. Le désir d’en avoir une ne le quittera plus jamais. Son souhait se réalisera à l’âge de 60 ans offerte par ses amis et sa famille!

Déjà passionné, il trouva des motos grosses cylindrées à vendre dans la région et comme il n'avait pas les moyens de les acquérir, il les faisait acheter par son père et son oncle. A l'âge de 16 ans, il fit acheter à son oncle le Tonton Louis une Harley Davidson 500 cm3 mono cylindre qu’il partit chercher en moto BMW à laquelle il avait accroché une corde et tracte ainsi la Harley sur plus de 45 km.!! Des histoires rocambolesques et péripéties ont égrenées la vie de Guy!!! A 18 ans, Il obtient son CAP d'horloger et trouva son premier travail à Clermont-Ferrand, sa première paie lui servit à acheter un lot de 4 motos : une 250 Terrot à courroie, une 500 Vincent Grey Flash (ancienne moto ayant appartenue à Mr Ramade ancien pilote très connu localement), une 750 Gnôme Rhome XA avec side-car Bernardet et une Zundapp K800 4 cylindres. Les deux dernières sont encore présentes dans le musée.

Petit à petit, Guy Baster étoffa sa collection, il alla en Suisse, en Italie, en Belgique ou encore au Danemark. Sa collection grandit encore lors d’un séjour aux États-Unis où il acheta ses fameuses Indian et Henderson. En 1992, Guy créa alors son musée à Riom dans l’atelier de carrosserie du garage, ventes de voitures et camions dont il était le propriétaire. Au fur et à mesure des années, le musée ne cessera de prendre place et de s’agrandir par une première extension en 2000 dans l’ancien atelier mécanique du garage et une deuxième créée en 2008 qui représente une rue de l'époque de son enfance parsemé de boutiques et d’un décor dans lequel il a pu reconstituer des évènements forts de sa vie.

Guy Baster a reçu notamment en don une Terrot à laquelle il tient beaucoup et pour cause : elle provient d'un homme qu'il ne connaissait pas mais qui a couché sur son testament son souhait de voir sa moto rejoindre la collection du musée A. Baster à sa mort.

Ce musée est bien sûr l’histoire d’une passion, de la volonté d’un homme de rassembler un patrimoine inégalable de la moto de 1905 à 1980. C'est ainsi que le musée A. Baster est non seulement une invitation à l'enchantement, une plongée dans le passé mais aussi un témoignage de toute une vie passée à construire. On peut affirmer que Guy Baster a réussi son pari !...

■ MARCHÉ DE LA MOTO

Tous les deuxièmes dimanche de chaque mois, et ceci depuis déjà une trentaine d'années, passionnés et professionnels viennent vendre, acheter ou échanger des pièces et accessoires motos.

 

■ Visite(s) conseillée(s) à ou près de la ville de Riom


• La Sainte-Chapelle --► 
• Le Musée Régional d'Auvergne --► 
• Le Musée Francisque Mandet --► 
• La verrerie des Marais --► 

Mais aussi...

 

La Maison des Consuls --►

ce bâtiment, du XVIème siècle, comporte cinq arcades aux rez-de-chaussée. Les fenêtres du premier étage supportent une élégante frise au-dessus de laquelle sont disposés deux bustes de femmes et deux bustes d'empereurs romains.

La Tour de l'Horloge --►

située au cœur du centre ancien et plus particulièrement au Coin des Taules, la Tour de l’Horloge est un ancien beffroi, symbole des libertés communales acquises grâce à la charte de franchise de 1270. Reconstruit à la Renaissance sur sa base médiévale, la Tour de l’Horloge représente aujourd’hui le symbole architectural de la ville. Au sommet, la tour octogonale porte un cadran solaire et une salamandre, emblème de François Ier, qui rappelle que Riom fut ville royale de 1521 à 1532. Du haut de la tour (128 marches), une vue panoramique permet de découvrir un superbe panorama sur la ville et ses alentours… une table d’orientation vous permettra d’observer sous un nouvel angle les monuments riomois, la rue du Commerce, la plaine de Cerey.

L'Église Notre-Dame du Mathuret --►

de style gothique languedocien, elle a été édifiée à partir de 1308 puis remaniée et agrandie au XIXème siècle. Le portail néogothique porte une copie de la Vierge à l'oiseau dont l'original, polychrome, datant de la fin du XIVème siècle, est conservé à l'intérieur. Elle fut sauvée à la Révolution par la corporation des bouchers qui la cachèrent dans une cave.

 

          30.11.2016

___

Navigation

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...