Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

 

Zoom au survol de l'image

ÉGLISE NOTRE-DAME
Agonges (Allier)

XIIème et XIIIème siècles

Le Bourg
03210 - Agonges
 

DATES ET HORAIRES DES VISITES
___

L'église est ouverte toute l'année (visite libre)
Contact04 70 43 93 71

 

Zoom au survol des images

     


L'église d'Agonges a été édifiée sur un monticule central, au milieu d'une série de tertres travaillés de main d'homme comme des postes d'observation ou de travaux de défense. Dépendant jusqu'à la révolution du diocèse de Bourges, possession de l’abbesse de Saint-Menoux, cette paroisse est mentionnée pour la première fois en 1138 sous le vocable "Sanctae Mariae de Agongis".
Située au carrefour des diocèses auvergnat, berrichon et bourguignon, l'église d'Agonges fut bâtie à la fin du XIIème siècle. La voûte gothique de sa nef tranche avec le style roman de transition du reste du monument. La frise animalière d'inspiration orientale du portail et les sculptures des chapiteaux frappent par leur originalité et leur réalisme. Elle appartient au style roman de transition (Roman-Bourguignon). Si elle est romane par son plan général, l'ornementation de ses portails et de ses chapiteaux, ses étroites ouvertures en plein cintre, son élégante abside et ses absidioles voûtées en cul-de-four, elle est timidement gothique par la voûte de sa nef.

De plus, édifiée au carrefour de trois diocèses, cet édifice a subi à la fois l'influence des écoles bourguignonne, auvergnate et berrichonne. Les chapiteaux sont très intéressants : feuillages entrelacés, têtes d'hommes et de fauves grimaçants, petits personnages semblant soutenir le tailloir du chapiteau, hommes dansant, masque de grotesque...

L'église actuelle appartient au style roman de transition. Si elle est romane par son plan général, l'ornementation de ses portails et de ses chapiteaux, ses étroites ouvertures en plein cintre, son élégante abside et ses absidioles voûtées en cul-de-four, elle est timidement gothique par la voûte de sa nef. De plus, édifiée au carrefour de trois diocèses, cette construction a subi à la fois l'influence des écoles bourguignonne, auvergnate et berrichonne. Les chapiteaux sont des plus intéressants : feuillages entrelacés, têtes d'hommes et de fauves grimaçants, masque de grotesque. Les murs extérieurs présentent un mariage de pierres de taille et de moellons de couleurs variées passant du gris et blanc au rose et au jaune. Les pierres de teinte grise ou rose sont en grès du pays, les autres en calcaire à phrygranes* de la vallée de l'Allier.

La porte latérale sud est percée dans un fronton très saillant, couvert d'un glacis dont l'entablement est soutenu par des modillons à têtes sculptées ou à copeaux. La baie est encadrée par trois archivoltes en arc légèrement brisés que reçoivent de part et d'autres trois colonnes dont le tore est aplati et à chapiteaux très simples décorés d'écailles, de feuillages et de têtes.

VISITES

• Visite libre avec document.

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking autocar,
• Groupes acceptés,
• visites individuelles et groupes libres,
• sanitaires...



Édifice inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, le 27 juin 1925.

 

* - Les Phryganes sont des insectes, proches parents des papillons. Ils sont connus par leurs larves aquatiques, couramment appelées porte-bois : les larves de trichoptères s'entourent en effet d'un cocon, formé de brindilles, de petits cailloux, ou autres, cela dépend des espèces pour se protéger. Après la métamorphose, la larve se transforme en un adulte capable de voler. Il ressemble un peu à un papillon, dont les ailes seraient couvertes d'une sorte de fin duvet.

 



■ Visite
(s) conseillée(s)


• La ville d'Agonges
• Le château de Beaumont à Agonges

28.08.2018

___

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...