Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

VELAY EXPRESS

Oumey Gare
43290 - Raucoules

Ouverture
___

Du 29 avril au 1er juillet 2018, tous les dimanches de 10h00 à 17h10.
Départ à 10h de Raucoules.
Du 2 juillet au 31 août 2018, tous les mercredis, jeudis et dimanches de 10h00 à 17h40.
Du 1er septembre au 28 octobre 2018, tous les dimanches de 10h00 à 17h45.
Départ à 10h00 de Raucoules
Contact 01 71 59 68 06

Zoom au survol des images

 

Le train à vapeur le plus haut de France !


Un chemin de fer de montagne... Le Velay express, fait découvrir d’une façon originale et au rythme lent des trains d’autrefois le plateau du Velay, les gorges du Lignon, et le Pays de Saint-Agrève. Le Velay Express, précédemment appelé Voies ferrées du Velay, est un chemin de fer touristique et historique, situé sur les départements de la Haute-Loire et de l'Ardèche. Il est géré par l'association V.F.V, au statut loi de 1901, qui fait circuler des trains touristiques sur la ligne, à voie métrique, de Raucoules-Brossette à Saint-Agrève, section de l'ancien réseau du Vivarais, en Auvergne. La ligne était auparavant exploitée jusqu'à Dunières, mais cette dernière section a été fermée en 2015.

Velay Express propose diverses offres qui peuvent être consultées dans les offices du tourisme du Chambon-sur-Lignon, de Montfaucon, de Saint-Agrève et de Tence, ainsi que sur le site internet de Velay Express. De mai à décembre, il existe un service régulier de trains touristiques sur la ligne de Raucoules-Brossette à Saint-Agrève. Velay Express propose également, sur réservation, d'organiser des trains spéciaux pour les groupes.

Ligne de Raucoules Brossette à Saint-Agrève

La ligne de chemin de fer de Raucoules à Saint-Agrève, d'une longueur de 27 km, est située sur le plateau du Velay à des altitudes pouvant atteindre plus de 1 000 m. Elle constitue l'un des trois accès ferroviaire de ce plateau, les deux autres étant les lignes Lavoûte-sur-Loire-Yssingeaux et Le Cheylard-Saint-Agrève, anciennes lignes du réseau du Vivarais. La section de Dunières à Raucoules n'est plus desservie par l'actuelle compagnie Velay Express. Entre Ardèche et Haute Loire, le train vous transportera à travers prairies et forêts, surplombera le Lignon et vous fera découvrir les vastes étendues du Plateau tout en apercevant les mythiques Mont Mézenc et Gerbier de Joncs. Dans le cadre de l'aménagement d'une voie verte, la Communauté de Communes du Pays de Montfaucon a décidé de reprendre la plate-forme de la voie ferrée entre Dunières et Raucoules. Le service ferroviaire a donc cessé entre ces deux gares. L'exploitation du chemin de fer touristique étant recentrée sur la section Raucoules - Saint-Agrève.

Tout au long des 27 kilomètres du parcours, le Velay-Express affronte un relief tourmenté. Les rampes de 3% et les courbes serrées de sa voie font de lui un véritable chemin de fer de montagne. Le choix de la gare de départ ainsi que celui de la gare d’arrivée est libre. La seule obligation est arriver en gare en avance sur l’horaire de départ du train, et d'être à l’heure pour le voyage de retour.

HISTORIQUE

La ligne entre Dunières et Saint-Agrève est construite en plusieurs sections, au rythme de l'avancement du réseau du réseau du Vivarais-Lozère. Les ouvertures des tronçons ont lieu durant l'année 1902.

Le 31 octobre 1968, fermeture de la section Dunières-Saint-Agrève, comme tout le réseau du Vivarais,
Le 16 août 1970, cette section fut remise en service pour les trains touristiques par la Compagnie des chemins de fer régionaux (CFR),
En 1985, la CFR arrêta l'exploitation de ligne entre Dunières-Saint-Agrève,
En 1993, l'association VFV se vit confier le tronçon de Dunières à Tence,
Le 29 juin 2002, le tronçon de Tence à Saint-Agrève fut inauguré,
Au mois de juin 2015, les travaux de dépose du tronçon Dunières - Raucoules débutèrent sur la commune de Dunières...

LES MACHINES

Mallet 020-020-T n°101
Cette belle machine, construite en 1906 par les Ateliers du Nord de la France (ANF) à Blanc-Misseron (Nord), effectue son service commercial en Corrèze sur un réseau secondaire, jusqu’à la fin des années 1960. Elle entame sa nouvelle vie sur le plateau du Velay en 1970, est arrêtée pour travaux en 1974 et ne reprit son activité touristique qu’en 2011 !
D’une masse de 34 tonnes à vide et 40 tonnes en charge (eau et charbon), elle développe environ 300 chevaux. Classée Monument Historique elle est la propriété de la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires (FACS).

040-T Corpet & Louvet n°22
Construite en 1923 par Corpet & Louvet pour l’entreprise de travaux publics Paul Frot, elle porte encore son numéro attribué par l’entreprise : le n°22. Elle est amenée à intervenir sur différents chantiers, comme le quadruplement de l’Artère Impériale Paris-Lyon dans les années 1930. Pendant la seconde guerre mondiale, elle est réquisitionnée par l’Organisation Todt et tracte des trains de travaux sur l’île anglo-normande de Jersey dans le cadre de la construction des fortifications du mur de l’Atlantique – une machine française conduite par des mécaniciens allemands sur le territoire britannique ! Après guerre, elle est garée. Sauvée par la Fédération des Amis des Chemins de fer Secondaires (FACS) elle est restaurée en 2010. D’une masse à vide de 24 tonnes et en charge de 30 tonnes, elle est en attente de remise en service.

130-T Cail n°77
La 130-T n°77, construite par Cail en 1895, est d’un modèle identique aux premières locomotives à vapeur en service sur les Chemins de Fer du Vivarais. Basée à Saint-Jean d’Angély, dans les Charentes, elle y assurera un excellent service jusqu’en 1951, date à laquelle le réseau des Charentes est fermé. Elle est alors rachetée par un industriel de Melle, dans les Deux-Sèvres. Elle y reste jusqu’à son sauvetage par la Fédération des Amis des Chemins de Fer Secondaires (FACS) et est hébergée par le Musée des transports de Pithiviers (Loiret). Elle est confiée aux Voies Ferrées du Velay en 2017 et sera prochainement remise en service.
Classée Monument Historique.

Automotrice Billard A-80-D n°313
Ce petit autorail de 100 chevaux et 32 places assises a été construit par les Établissements Billard à Tours en 1937 et est affecté au réseau départemental des Charentes. La fermeture de ce dernier en 1950 provoqua l’arrivée du 313 sur le réseau départemental du Vivarais. Il y demeure depuis lors et est régulièrement utilisé en service touristique.

Automotrice Billard A-150-D2 n°222
Cet autorail articulé de 150 chevaux et 56 places assises est construit par les Établissements Billard et est livré au Chemin de fer Départemental du Vivarais en 1939, accompagné de trois autres engins identiques. Le “222” y assure un service difficile, en raison d’une fiabilité aléatoire liée à une conception novatrice, peu adaptée à un chemin de fer rural. Fidèle au Vivarais durant toute sa carrière, celle-ci est de fait émaillée de nombreuses pauses : Seconde Guerre Mondiale, 1948, 1974 à 2004, 2010-2017.
L’autorail est classé Monument Historique et est le seul survivant de sa série. Restauré en 2017, il est depuis utilisé le dimanche sur le trajet Saint-Agrève / Raucoules / Saint-Agrève.

Automotrice Billard A-150-D n°212
Cet autorail de de 150 chevaux et 42 places assises construite par les Établissements Billard de Tours est livré au chemin de fer départemental du Vivarais en 1938, accompagné de trois autres engins identiques (n°211 à 214). Il y circule jusqu’à la fermeture du réseau en 1968, date à laquelle la machine est transférée sur la ligne Nice-Digne des Chemins de fer de Provence. Il effectue son “retour aux sources” en 2010 et est en cours de restauration dans nos ateliers.



GARES DESSERVIES


Gare de Raucoules
Elle se trouve à 2,5 km du village de Raucoules, dans le hameau d’Oumey : suivez les panneaux “Chemin de Fer Touristique”. Parking gratuit de 75 places, point info-tourisme, toilettes automatiques, wi-fi gratuit, borne d’eau potable… La gare de Raucoules est située sur la Voie Verte VIA FLUVIA : itinéraire sécurisé pour marcheurs, cyclistes et adeptes du roller !

Gare de Tence
Située à 5 minutes à pied du centre-ville, où vous trouverez cafés, restaurants et hôtels. Pour accéder à la gare depuis le centre-ville, suivez la direction Annonay / Saint-Bonnet-le-Froid (D183) : vous allez tomber directement face à la gare ! Parking gratuit d’environ 40 places.

Gare du Chambon-sur-Lignon
En plein centre-ville, Rue de la Poste. Cafés et restaurants à proximité immédiate. Hôtels. Lieu de Mémoire à 10 minutes à pied. Nombreux parkings gratuits : près de la gare et route de Saint-Agrève (accès à la gare en 5 minutes à pied). Borne d’eau potable.

Gare de Saint-Agrève
Située à 15 minutes à pied du centre-ville : direction Le Puy / Tence. Restaurants et cafés à côté de la gare ou en centre-ville (réservation conseillée). Parking gratuit d’environ 15 places.

ÉQUIPEMENTS & SERVICES

• Parking,
• Animaux acceptés,
• Accès autocar,
• Boutique,
• Guide touristique.

Pour votre séjour dans la région, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...