Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux Google plusFacebookFacebook

 

Zoom au survol des images

LA VALLÉE DES SAINTS
(Boudes - Puy-de-Dôme)

Accès par l'autoroute A75
(sortie Saint-Germain Lembron)
Puis Boudes par la RD 48

Zoom au survol des images

   

Curieux paysage que celui offert par la Vallée des Saints, située à Boudes, dans le Puy-de-Dôme.
L'endroit est hérissé d'étranges pics de teinte ocre et rouge, sculptés par l'érosion, dont les silhouettes évoquent de gigantesques statues...

Située au cœur des terres rouges du Lembron, sur la commune de Boudes, la vallée des Saints couvre 27 hectares labellisés Espaces Naturels Sensibles du Conseil général du Puy-de-Dôme. La Communauté de communes Lembron Val d’Allier met en œuvre sur ce site des actions d’amélioration des connaissances, de préservation et de sensibilisation.

Le village de Boudes doit sa renommée au vin produit sur ses coteaux, mais il réserve également une autre surprise au visiteur. L'eau a sculpté, non loin du village, des pyramides hautes de 10 à 30mètres dans une argile rougeoyante. Cette succession de tours évoque une procession de moines, ce qui a valu son nom à la vallée. Le promeneur descend dans un premier temps vers le ruisseau qui poursuit son travail d'érosion aux pieds de ces géants de pierre. Puis, le sentier remonte sur une crête qui surplombe la vallée jusqu'au cirque des Mottes qui offre le spectacle de ses ocres flamboyantes.

 

Des cheminées de fée et des cirques géologiques multicolores insolites

Les formations géologiques visibles dans la vallée des Saints correspondent à des dépôts sédimentaires de la fin de l’ère tertiaire, dont les affleurements sont les plus importants d’Auvergne. Les roches formées au cours du temps, érodées par l’eau et le vent, dessinent dans le paysage des figures minérales éphémères à l’échelle géologique : les cheminées de fées. L’évolution naturelle conduira à la disparition de ces formations. Ces dépôts d’argiles mélangés à des grès et des sols rouges durcis sont recouverts de couches de sédiments lacustres ou fluviatiles plus récents.

La couleur des roches est donnée par les minéraux qu’elles contiennent, après avoir subi divers degrés d’oxydation ou d’altération. Les minéraux argileux, très diversifiés, jouent un rôle important dans ces teintes : ocres rouges et mauves issus d’un mélange d’hématite (oxyde de fer) et d’argile ; ocre jaune d’un mélange de limonite (hydroxyde de fer) et d’argile. La couleur verdâtre est liée à la présence de chlorite, minéral argileux hydraté ferromagnésien et celle du blanc-crème de la kaolinite, minéral argileux blanc.

L'endroit ressemble au "Colorado provençal", les célèbres carrières d'ocre du Lubéron. La vallée des Saint est sans doute l'un des endroits les plus surprenants et dépaysants d'Auvergne.

Le promeneur devra avoir présent à l'esprit la fragilité de ce lieu : il aura à cœur de suivre le balisage en place et de ne pas créer de nouveaux acheminements.

Les argiles rouges qui constituent les pyramides, chargées d'oxyde de fer, résultent de l'altération des gneiss (roches) sous l'influence du climat tropical qui régnait en Auvergne à l'ère tertiaire. Les blocs épars qui son restés ont permis la formation de ce que l'on nomme des "demoiselle coiffées". Les pyramides en constituent les vestiges mais ont presque toutes perdu leur coiffe...

La géologie et la géographie du secteur ont permis l’installation de milieux naturels variés. L’essentiel du site est composé de milieux forestiers, de quelques pelouses sèches, rochers et même de milieux humides. La faune et la flore présentes sont adaptées aux conditions écologiques de ces milieux naturels. Dans les groupes les plus connus, ont été recensées sur le site :

• 37 espèces d’oiseaux nicheuses,
• 17 espèces d’orchidées.

Pour les orchidées comme pour les oiseaux, il s’agit majoritairement d’espèces forestières et dans une moindre mesure de milieux ouverts (pelouses) et semi-ouverts (broussailles, landes).

Pour en savoir plus, télécharger la plaquette (format .pdf) émise par la Communauté des Communes Lembron Val d'Allier --►Télécharger la plaquette

Si vous ne disposez pas de lecteur PDF, vous pouvez télécharger gratuitement "Adobe Reader"  ICI

           24.02.2017

___