Hébergements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
 • Aires camping-cars

Tourisme

 • Curiosités
 • Espaces
 • Faune
 • Flore
 • Galerie photos
 • Maisons du Parc
 • Milieux naturels
 • Parcs Animaliers
 • Passion pêche
 • Patrimoine
 • Randos pédestres
 • Randos VTT
 • Route des lacs
 • Ski nordique
 • Sports & Loisirs
 • Sports aériens
 • Sports de rivière
 • Thermes
 • Tourisme de santé
 • Villes et villages
 • Villes d'eaux
 • Volcanisme

Patrimoine

 • Art Roman
 • Circuits découvertes
 • Contes et légendes
 • Dates - Personnalités
 • Édifices religieux
 • Musées
 • Route des châteaux
 • Route des moulins

Terroir

 • Produits locaux
 • Recettes
 • Route des métiers
 • Route du miel

Départements

 • Allier
 • Cantal
 • Haute-Loire
 • Puy-de-Dôme
Dossiers
 • Éditoriaux
 • Les dossiers
 • Les Saint Patrons

Organismes

 • Offices de tourisme

Réseaux sociaux FacebookFacebook

 

Zoom au survol de l'image

L'ALLÉE DES GÉANTS DE LA BLETTERIE

Lieu-dit La Bletterie
03250 - Saint-Nicolas des Biefs
Contact04 77 65 10 22

Zoom au survol des images

     

L’allée des géants appelée aussi "chemin des sorcières"!...

 

Inscrit sur la liste des ENS "Espaces Naturels Sensibles", les hêtres tortueux situés au lieu-dit Bletterie à Saint-Nicolas des Biefs sont le quatorzième site du département de l’Allier. A quelques kilomètres au sud du village de Saint-Nicolas-des-Biefs, près du lieu-dit La Bletterie, il existe un chemin forestier unique. Une allée remarquable répertoriée depuis 1998 par le Muséum d’Histoire Naturelle comme étant un ensemble d’éléments naturels exceptionnel. L’allée des géants est aussi appelée le chemin des sorcières.

Le parcours dans ce décor qui ressemble à un film fantastique, procure une étrange sensation ! À chaque pas, on plonge au cœur d’une armée de colosses qui lancent leurs longues silhouettes vers le ciel. Des hêtres, vieux de plus de 400 ans, recouverts de mousse, forment une haie d’honneur à ce vieux chemin pavé de feuilles mortes. Piédestal d’où s’élèvent des bouquets d’énormes branches, les troncs imposants et noueux complètent cette vision fantastique. En ce lieu de plénitude, les couples ont gravé pendant des siècles leur amour dans l’écorce. Sculptures romantiques, qui avec les années, s’incrustent à jamais dans la chair de l’arbre. Il semblerait que ce soit le dernier exemple de chemin mis en valeur par des plantations de hêtres autour du village de La Bletterie. En effet, dans le souvenirs d’habitants âgés, d’autres chemins étaient ainsi plantés, cette coutume locale représentant peut-être un signe de propriété sur les chemins partant du petit village. Tous ces chemins desservaient des forêts appartenant à la communauté Bletterie, dissoute vers 1750.

Aujourd’hui, source de curiosité et de promenades, ce chemin était à une époque très fréquenté car il menait à Saint-Nicolas des Biefs où les artisans verriers réalisaient une importante activité commerciale. Cette bordure végétale qui cumulait les fonctions délimitait aussi les propriétés. Elle protégeait du soleil, des vents et des congères de neige, mais était également une source inépuisable de bois de chauffage. Lors des corvées de bois, les habitants pratiquaient la taille dite en têtard, les troncs étaient élagués de certaines branches à environs 1,50m du sol, les coupes réunies en fagots servaient pour le four à pain du village. Ces multiples coupes ont généré à chaque fois des bourrelets de cicatrisation plus ou moins proéminents donnant à l’arbre une silhouette tortueuse, les branches restantes étaient plessées. Le plessage est une technique qui n’a laissé localement que très peu de traces de son existence, elle consistait à croiser les branches restantes à l’horizontale afin de créer un tressage. Dans la plupart des cas, le plessage était obligatoire et parfois inscrit dans le bail du locataire. Les formes particulières de ces hêtres exceptionnels qui sont la trace vivante d’anciennes coutumes et pratiques des hommes de cette région, laissent libre cours à l’imagination… On pourrait croire à un chemin surnaturel menant vers d’autres mondes ou d’autres époques.

L'Allée des géants est, sans conteste, un lieu d'où se dégage une ambiance mystérieuse qui a tout pour plaire...

 

■ Visite(s) conseillée(s)


• Le plateau de la Verrerie à Saint-Nicolas-des-Biefs, à l’est du village, le plateau de la Verrerie présente des espèces végétales rares, dont certaines remontent à la période glaciaire...
 

Le plateau de la Verrerie à Saint-Nicolas-des-BiefsA cheval sur le département de la Loire et de l’Allier, le plateau de la Verrerie à Saint-Nicolas-des-Biefs permet aux visiteurs de s’évader dans une nature préservée qui cache de nombreux mystères à découvrir. A l’est du village de Saint-Nicolas-des-Biefs, le plateau de la Verrerie présente des espèces végétales rares, dont certaines remontent à la période glaciaire. Cette nature préservée et riche est pour de nombreuses espèces un habitat exceptionnel. Ce plateau se caractérise également par la présence d’une tourbière (zone d’accumulation de matériaux organiques) véritable palais paradis pour le lézard vivipare et pour d’autres espèces.
La signalétique d’interprétation des milieux naturels vous aidera à mieux comprendre pourquoi ce plateau est un héritage naturel unique et préservé. Les passerelles en bois aménagées sur le plateau, long de 1,5 km, permettront à tous les visiteurs de découvrir des paysages étonnants expliqués par la table d’orientation depuis laquelle la vue est imprenable sur la plaine de Roanne, les Alpes et la chaîne des Puys mais aussi sur la vallée de la Loire, la plaine du Forez et les monts du Lyonnais. Si le beau temps est avec vous, vous pourrez même apercevoir le massif du Mont Blanc. Le plateau porte le nom de Verrerie en référence aux verriers qui viennent s’établir à Saint-Nicolas des Biefs au XVIIème siècle car la région est boisée de nombreux arbres qui servent à alimenter les fours. L’activité des verriers fut florissante jusqu’à la Révolution...

• Musée du Verrier à Saint Nicolas des Biefs, découverte des activités verrières au milieu des forêts de hêtres et des champs de fougères. Reconstitution à l’identique d’un four de verrier du XVIIIème siècle.
 

Le Musée du Verrier à Saint-Nicolas-des-BiefsVisite libre ou guidée "autour du verre" :
Reconstitution de l'histoire des verreries forestières ayant fonctionné aux XVIIème et XVIIIème siècles à Saint-Nicolas. Le musée rassemble le résultat des fouilles de Léon Chabrol pratiquées dans les années 1930 sur de nombreux sites verriers de la Montagne bourbonnaise. Bois des forêts et sable des rivières ont permis le développement d'une activité verrière importante sur le plateau de La Verrerie.
- Exposition de nombreuses pièces archéologiques.
- Présentation d'un four construit à l'identique de ceux du XVIIIème siècle.
- Films sur la fabrication de verres à pied d'une grande cristallerie française, ainsi que du verre plat actuel.
- Dans les nombreuses vitrines, quantité d'objets en verre du XVIIIème siècle aux années 1970
...

• Roc du Vacher : table d’orientation à Saint-Nicolas des Biefs
 

Le Roc du Vacher à Saint-Nicolas-des-BiefsUn sentier en balcon dominant la vallée de la Loire, la plaine du Forez et la cité roannaise : vous bénéficierez de vues du nord au sud, sur le Morvan, les monts du Lyonnais et les Alpes, à l’opposé sur la chaîne des Puys (Puy de Dôme et Puy de Sancy).
Les monts de la Madeleine sont presque entièrement recouverts de forêts. Site naturel protégé, perché à plus de 1000m. d'altitude, le Plateau de la Verrerie est une exception, un espace de landes et de tourbières où une estive a été remise en place. Cet itinéraire débute au fond d'une vallée et atteint le plateau qui apparaît comme un îlot bucolique au-dessus des immenses étendues sylvestres.

Crédit photos : Florent Courty

06.02.2019

Pour votre séjour dans le département de l'Allier, Auvergne Centre France vous guide dans le choix de votre hébergement...
___